hommage à Jean-Pierre Rouyet

La Fourmi rouge – section du POP vaudois – a l’immense tristesse de faire part du décès de son ami et camarade Jean-Pierre Rouyet, décédé le 27 septembre 2022.

Jean-Pierre Rouyet est une figure emblématique de la vie associative et politique de Renens et du canton de Vaud. Il a été un important maillon du riche vivier associatif de la Ville tout en assumant par la suite des fonctions en tant que conseiller communal Fourmi rouge, entre 2001 et 2009 avant de devenir Municipal (2009-2015). Il a également occupé des fonctions au sein du POP Vaud en tant que caissier.

Son militantisme associatif a fait partie de son ADN dès ses plus jeunes années en tant que scout et chef de troupe. A son installation à Renens à la fin des années 80, il s’engage au Centre de Rencontre et d’Animation de Renens, le CRA dont il assumera durant 10 ans la présidence. Il œuvrera à la création du Forum des Associations de Renens, dont il en assumera également la présidence durant plusieurs années, ainsi qu’à l’association des habitants de son quartier Sur la Croix. En 1995, avec d’autres dont sa femme, il participe à organiser une importante manifestation dans la Ville en réaction aux coupes budgétaires prévues dans plusieurs prestations aux habitant.e.s, mouvement qui va contribuer au changement de majorité à Renens et au maintien des dites prestations. Il s’engagera également auprès de l’association Livres sans frontières (bibliothèque interculturelle Globlivres) dont il sera le secrétaire durant plusieurs années.

Jean-Pierre Rouyet était aussi un militant actif du syndicat Sud ; il aimait les activités syndicales qui aident concrètement les employé.e.s sans se perdre dans des grands discours et il aimait faire de la politique de proximité. En 2000, il se rapproche de la Fourmi rouge ; il est tour à tour membre du comité, du comité d’animation, organisateur hors pair des stands politiques, membre de la permanence impôts et sera candidat à la Constituante vaudoise. Il entre au Conseil communal de Renens en 2001. Il y assumera le rôle de chef de groupe avant d’être élu, en 2009, à la Municipalité. Jean-Pierre Rouyet a été un Municipal engagé sur le terrain, disponible, soucieux de comprendre les besoins des habitant.e.s de sa Ville. Durant ses mandats en tant que Municipal du Dicastère de la Sécurité sociale, il a développé la politique de la petite enfance, de l’intégration, du logement et de la clinique dentaire.

La Fourmi rouge – POP salue l’immense capacité de travail de cet homme bâtisseur à la force tranquille. Même quand la maladie l’a frappé et l’a contraint à démissionner de sa fonction de Municipal qu’il aimait, il a gardé des activités au sein de la Fourmi rouge et auprès d’associations. Homme d’idéaux, il n’a jamais eu de cesse de s’engager pour une société plus collective, pour davantage de solidarités et une meilleure répartition desrichesses. Il nous laisse l’empreinte de cet engagement dont nous continuerons de prendre soin.